Troubles du voisinage : comment réagir ?

L’emménagement dans le logement tant convoité est arrivé, et vous filez un bonheur sans nuage les premiers jours après votre installation, en vous habituant progressivement à ce nouveau cadre de vie… Jusqu’au retour de vacances du voisin, qui vient bouleverser votre tranquillité jour et nuit en provoquant des nuisances de toutes natures. Comment réagir vite et bien en cas de troubles du voisinage ? Movinga, votre partenaire déménagement, vous donne tous ses conseils.


Sommaire :

1 –Quels sont les différents types de troubles du voisinage ?
2 –Privilégiez la conciliation en toutes circonstances
3 –Quelles démarches lorsque la discussion n’aboutit pas ?


Quels sont les différents types de troubles du voisinage ?

Tous les différends de voisinage ne se ressemblent pas. Le plus souvent, l’objet du contentieux est lié à des nuisances sonores ; bruits de piétinement ou de déplacements de meubles provenant de l’étage du dessus, éclats de voix et cris d’enfant, instrument de musique, chaîne hi-fi poussée à un volume important… Des bruits récurrents et subis n’ont pas leur pareil pour faire perdre leur calme à n’importe qui, y compris à vous ! Ne prenez donc pas ce genre de désagréments à la légère si vous les constatez dès votre arrivée.

Au-delà des seules nuisances sonores, les troubles du voisinage peuvent aussi être parfois de nature olfactive – le cas d’un voisin qui ne descendrait pas ses ordures, par exemple – ou même visuelles. L’installation d’un équipement imposant et qui ruine la vue depuis votre fenêtre peut ainsi entrer aussi en ligne de compte au titre des nuisances.

Privilégiez la conciliation en toutes circonstances

Si une source potentielle de conflit apparaît entre vous et votre voisin au sujet d’une nuisance, la solution la plus simple et la plus immédiate consiste… à lui en parler, tout simplement ! Beaucoup de personnes, même si cela peut paraître surprenant, n’ont aucune conscience des nuisances qu’elles peuvent provoquer et ne sont pas forcément mal intentionnées. En les alertant dès que possible, vous leur donnerez la chance d’amender leur comportement sans rentrer tout de suite dans une logique d’affrontement.

Si vous craignez une confrontation en raison de mauvaises expériences passées avec ce voisin, une bonne solution peut consister à contacter un conciliateur de justice ou à solliciter la mairie pour intervenir en tant que médiateur. Pour parvenir à un accord, il sera probablement nécessaire d’être prêt à un compromis à mi-chemin entre vos deux modes de vie : il y a par exemple une différence entre un voisin organisant de temps en temps une fête le samedi soir et un vacarme permanent toutes les nuits.

Quelles démarches lorsque la discussion n’aboutit pas ?

Si malheureusement vos efforts se révèlent infructueux et que vous vous heurtez à l’indifférence ou même à l’agressivité, il est temps de vous montrer plus offensif dans vos démarches. Dans le cas de nuisances sonores, la sollicitation des forces de l’ordre peut permettre de relever une contravention de tapage nocturne – voire un délit d’agression sonore, avec possibilité d’une garde à vue – et de tempérer ainsi les débordements du voisin. Toutefois le domaine pénal reste assez limité sur ce sujet.

Vous aurez plus de chances d’obtenir gain de cause devant une juridiction civile. Entamez vos démarches par une mise en demeure de faire cesser les troubles, envoyée par pli recommandé avec accusé de réception ou remise en main propre par huissier. Vous pourrez ensuite engager une procédure pour trouble anormal du voisinage auprès du voisin ou de son bailleur s’il s’agit d’une location. Le trouble anormal du voisinage permet en théorie la résiliation d’un bail mais c’est assez rare : en pratique, vous pourrez surtout espérer des dommages et intérêts.

Les troubles du voisinage se règlent parfois facilement, et parfois pas du tout. Si vous vous trouvez dans ce dernier cas, n’épuisez pas votre santé à chercher une solution et déménagez sans plus tarder ! Movinga vous permet de changer de domicile en réduisant au maximum les coûts du déménagement et en vous accompagnant du début à la fin de votre projet !