Taxe d’habitation & déménagement pour les nuls

La taxe d’habitation serait l’un des impôts les plus impopulaires. Sa réforme, annoncée et expérimentée en 2015 dans le but de la simplifier, a finalement été reportée. Locataires ou propriétaires, résidence principale ou secondaire – elle concerne a priori tous les profils. Si vous vous préparez à déménager, elle pourrait bien vous réserver quelques surprises, pour le meilleur comme pour le pire.


Sommaire

1 – Taxe d’habitation et déménagement : une affaire à suivre de près
2 – Déménagement et crédit d’impôts : une aide appréciable sous conditions
3 – Les impôts s’invitent dans votre déménagement
4 – Déménagement et taxe d’habitation, restez vigilant !


assurance déménagement1. Taxe d’habitation et déménagement : une affaire à suivre de près

Quelle que soit la date de votre déménagement, vous aurez à régler la taxe d’habitation du domicile que vous occupiez au 1er janvier de l’année en cours. Si vous cumulez deux ou plusieurs logements, non loués ni prêtés gracieusement, et ce sans pour autant y résider, vous devrez malgré tout vous acquitter de cette taxe pour chacun d’entre eux.

La taxe d’habitation flucture en fonction de la commune. Elle peut donc nettement varier d’une année à l’autre, si la situation financière de celle-ci le justifie. En tant que nouvel arrivant, vous serez peut-être étonné en la comparant à celle de votre précédente habitation.

2. Déménagement et crédit d’impôts : une aide appréciable sous conditions

estimer le coût d'un déménagementLe crédit d’impôts déménagement peut vous être accordé sur demande de votre part, si vous êtes en capacité de justifier une activité professionnelle pendant au moins 6 mois :

– Suite à un licenciement économique ou dans le cadre d’un plan de sauvegarde pour l’emploi,

– Après avoir été inscrit en tant que demandeur d’emploi ou avoir perçu les minima sociaux (RSA, AAH, Allocation d’insertion…) pendant les 12 mois antérieurs à la reprise d’une activité professionnelle,

– Avoir été dans l’obligation de déménager à plus de 200 kilomètres du lieu de votre ancienne résidence pour reprendre une activité.

3. Les impôts : invités surprise de votre déménagement

courtier déménagementSans tarder, après votre déménagement, vous devez informer les services fiscaux de votre nouvelle adresse, en ligne sur votre espace personnel, par téléphone ou par courrier.

Au titre des frais réels vous pourrez, comme tout salarié, déduire les dépenses liées à votre déménagement lors de votre déclaration de revenus sous réserve toutefois d’avoir déménagé pour des raisons liées à votre activité professionnelle. Entrent également dans ce cas de figure, les mutations obtenues à votre demande dans une perspective d’évolution de carrière ou de rémunération.

4. Déménagement et taxe d’habitation, restez vigilant !

Votre déménagement peut avoir généré des bouleversements dans votre situation financière. En cas de faibles revenus, vous pourriez être partiellement ou totalement exonéré de votre taxe d’habitation. Aucune démarche particulière n’est nécessaire pour en bénéficier.