Comment remettre un logement dans son état avant de déménager ?

Allez-vous récupérer l'intégralité de votre dépôt de garantie ? La question peut légitimement susciter une certaine angoisse à l'approche de l'état des lieux de sortie, surtout si vous avez besoin de cette somme pour financer votre changement de vie. Pour éviter toute mauvaise surprise, retroussez-vous les manches et assurez-vous de vérifier l'ensemble des points suivants !

Colmater et dissimuler les trous

Votre première tâche va consister à enlever l'intégralité des vis et des clous que vous aviez fixés dans les murs pour accrocher vos tableaux, posters et autres éléments décoratifs. Pour retirer les vis et les clous, une simple pince multiprise fera généralement l'affaire. S'il y a aussi une cheville dans le mur, commencez par retirer la vis à moitié puis tirez dessus avec une pince pour faire venir la cheville avec.

Le trou doit ensuite être colmaté avec de l'enduit de rebouchage, que vous pouvez facilement trouver en tube dans un magasin de bricolage. N'oubliez pas la spatule, pour enlever le surplus, et surtout le papier de verre pour lisser l'ensemble.

Nettoyer et lessiver les sols

Quelle que soit la nature des revêtements de sol, ces derniers ont probablement perdu de leur éclat depuis votre emménagement et peuvent même laisser apparaître des taches, des trous ou des éraflures. Veillez, dans la mesure du possible, à corriger ces petites imperfections avant de rendre les clés. Pour les moquettes, vous pourrez tout passer à l’aspirateur puis louer une shampouineuse, ou faire la même chose à la main avec un bon détachant spécial moquette.

Vous avez du parquet un peu abîmé ? Il est possible de colmater les éraflures et les autres anomalies à l’aide d’une pâte à bois, que vous aurez néanmoins soin de sélectionner pour qu’elle ait exactement la même couleur que le bois d’origine !

Les sols en linoléum peuvent facilement se tâcher avec le temps. Pour leur redonner de la fraîcheur, misez sur des recettes de grand-mère ayant fait leurs preuves comme le bicarbonate de soude, qui fera également des merveilles sur du carrelage.

Astiquer faïences et robinetteries

Sans un entretien régulier, les robinets et autres faïences de votre logement (évier de la cuisine, lavabo de la salle de bains…) peuvent se ternir et laisser apparaître des traces de calcaire ou de tartre. C’est également le cas de la baignoire et de la cabine de douche. Les joints de la baignoire et de la douche, de même, finissent par noircir et par donner une impression de saleté assez tenace.

Nettoyez tous les endroits entartrés à l’aide de vinaigre blanc. Concernant les joints, n’hésitez pas à les enlever à l’aide d’un outil approprié puis à poser une nouvelle couche à la blancheur éclatante : effet rafraîchissement garanti !

Plaques de cuisson, four, congélateur…

Si vous quittez un appartement meublé, votre obligation d’entretien s’étend bien sûr aux différents meubles du logement ainsi qu’à tous les éléments de la cuisine équipée. Les tâches les plus courantes incluent le nettoyage des plaques de cuisson, de la cuisinière ou du four à l’aide d’un produit dégraissant.

Vérifiez aussi que le réfrigérateur et le congélateur ne sont pas remplis de givre au point de mettre en danger leur bon fonctionnement. Si c’est le cas, il faudra passer par le vidage et le dégivrage complet de l’appareil – si possible en vous aidant d’un dégivrant pour accélérer le processus – avant de passer un coup d’éponge à l’intérieur.

Faut-il repeindre les murs ?

Contrairement à une idée assez répandue, les locataires ne sont pas tenus de repeindre les murs avant leur départ, y compris et même s’ils avaient repeint les murs dans une autre couleur pendant leur séjour. Conformément au décret n°87-712 du 26 août 1987, leur seule responsabilité consiste à vérifier « l’état de propreté » des murs : le cas échéant, vous pourrez donc lessiver les murs salis à l’aide d’une eau savonneuse et d’une éponge spécialement conçue pour cette tâche.

Par ailleurs, tout défaut sur les murs ne relevant pas d’une usure normale (trous, tâches, gribouillis d’enfant…) doit être corrigé, ce qui vous obligera concrètement dans de nombreux cas à ré-enduire et repeindre le mur.