Comment se débarrasser des nuisibles dans un appartement ?

Fourmis, cafards, punaises de lit voire même souris et rats… Rien n’est plus désagréable que de se rendre compte que votre nouvel appartement compte déjà quelques hôtes indésirables ! Le traitement des nuisibles, pour être efficace, ne doit pas être laissé au hasard et doit être adapté à l’ennemi que vous vous apprêtez à affronter. Voici toutes les astuces livrées clé en main par Movinga, le pro du déménagement modulable et à prix garanti.


Sommaire :

1 –Les traitements chimiques
2 –Les solutions ingénieuses ou écologiques
3 –Le recours à un professionnel
4 –Locataire, propriétaire… Qui est responsable ?


Traitements chimiques : limitez-vous aux produits spécialisés

Les traitements chimiques englobent une large gamme de formules plus ou moins radicales, allant du simple spray insecticide, jusqu’à la mort aux rats et aux fumigènes nécessitant l’évacuation complète de l’appartement pendant une durée minimale de quatre à cinq heures ! Tout dépend bien sûr de la gravité de l’infestation à laquelle vous faites face et des moyens que vous êtes prêt à engager.

Le type exact de produit chimique va dépendre bien sûr aussi du type d’indésirable, puisque les punaises de lit par exemple ne réagissent pas aux mêmes composés chimiques que les moustiques ou les souris. D’une manière générale, privilégiez les marques les plus connues et fiez-vous aux réactions des clients sur Internet avant de choisir. Seule règle intangible : si vous vivez en appartement, prévenez d’abord vos voisins avant d’engager le traitement ! Parfois la substance chimique peut avoir pour effet de repousser plutôt que de tuer, ce qui pourrait conduire les nuisibles droit vers les logements les plus proches.

Les solutions ingénieuses ou écologiques

Certaines « recettes de grand-mère » continuent à faire leurs preuves jusqu’à aujourd’hui. En cas d’invasion de souris, il peut être utile par exemple de disposer quelques grains de litière de chat usagée dans les coins les plus stratégiques du logement : l’odeur va agir comme un puissant élément dissuasif pour tous les rongeurs ! Pour éviter le tout-chimique, sachez aussi que les trappes à souris restent très efficaces, et que les appareils à ultrasons peuvent aussi parfois faire des miracles.

Dans le même esprit, vous pourrez efficacement tenter le vinaigre ou encore le basilic pour repousser les assauts d’une armée de fourmis, ou encore les clous de girofle au fond des garde-robes pour préserver vos vêtements des mites.

Le recours à un professionnel

La même règle vaut en matière de nuisibles comme en matière de déménagement : le recours à un professionnel permet de régler bien des difficultés ! Des sociétés spécialisées existent notamment en matière de dératisation mais aussi, de plus en plus, pour l’extermination des très coriaces punaises de lit et de tout autre fléau domestique.

Un intervenant professionnel dispose de moyens que vous ne pouvez généralement pas vous permettre et saura traiter l’infestation bien plus profondément que vous, éloignant ainsi le risque d’une reprise des hostilités dans quelques jours ou quelques mois.

Locataire, propriétaire… Qui est responsable ?

Si le problème des nuisibles se manifeste dès votre entrée dans les lieux, le propriétaire est responsable et doit financer le traitement permettant de remédier au problème. Conformément à la loi du 6 juillet 1989, le propriétaire est en effet tenu de vous proposer un logement décent et salubre.

Si en revanche les problèmes apparaissent bien après, il sera plus difficile d’obtenir l’aide du propriétaire. Le juge, en effet, pourra partir du principe que l’infestation peut être imputée à une faute du locataire (mauvaise hygiène de vie, notamment). Dans une telle situation, ce sera au locataire de financer le traitement des nuisibles.

Vous ne supportez plus l’insalubrité de votre logement actuel ? N’hésitez pas à changer d’air ! Avec Movinga, le déménagement se réserve entièrement en ligne et peut être rapide, 100% modulable et surtout très accessible au niveau des tarifs !