Quelles aides financières pour le déménagement de personnes handicapées (2019)

Déménager seul n’est pas de tout repos. C’est même une cause majeure d’anxiété et de fatigue si l’on en croit plusieurs études. Quand on se trouve en situation de handicap, les choses peuvent s’avérer être encore plus complexes et parfois semble même relever de l’impossible. L’équipe de Movinga s’est penchée sur le sujet du déménagement de personnes handicapées pour répondre à vos questions et vous proposer des solutions pour faire face à la situation. Nous vous présentons également les aides existantes pour financer un déménagement lorsqu’on se trouve dans une situation de handicap. Pour un accompagnement encore plus personnalisé, contactez l’un de nos experts, il sera dans la capacité de vous offrir un devis adapté à votre situation.


Sommaire :

1 – L’organisation d’un déménagement avec un handicap
2 – Les aides au déménagement pour personnes handicapées
3 – Trouver un logement adapté
4 – Découvrez votre nouveau cadre de vie


 

Les aides au déménagement pour personnes handicapées

Movinga vous accompagnera dans vos démarches afin de vous proposer les meilleurs tarifs. L’aide au déménagement pour personne handicapée est une aide sociale française mise en place pour vous aider à financer en partie votre déménagement. Il vous faudra d’abord clarifier votre situation :

– Possédez-vous une RQTH (Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé) en cours de validité ?
– Percevez-vous l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) ?

En cas de doute à ce sujet, prenez contact avec votre MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Il en existe 100 en France.

À propos de la prime de déménagement pour personne handicapée

Attention : Si l’AGEFIPH a supprimé la prime de déménagement pour personne handicapée, vous pouvez en revanche formuler une demande d’aide auprès de votre CAF. Elle sera traitée en fonction de votre situation familiale.

 

Prestation de compensation du handicap (PCH)

Il s’agit de la prestation de compensation du handicap. Cette aide est destinée aux personnes souffrant d’un handicap sévère. Ce financement permet de rembourser les dépenses liées à une perte d’autonomie. L’attribution de cette aide dépend de facteurs comme le degré d’autonomie, l’âge, les ressources et le lieu de résidence.

L’accès à la PCH n’est pas dépendant des ressources dont dispose le demandeur. Néanmoins, il est mis en place une participation laissée à la charge de la personne handicapée en fonction de son niveau de ressources.

La PCH se présente sous 5 formes d’aides :

  1. L’aide humaine : cette aide permet de financer un service d’aide à domicile et/ou de dédommager un membre de la famille fournissant une aide.
  2. L’aide technique : comme son nom l’indique elle est mise en place pour acheter ou louer du matériel pour la personne handicapée.
  3. L’aide au transport : elle est utilisée pour les coûts liés aux trajets et à l’aménagement d’un véhicule spécialisé.
  4. L’aide animalière : c’est le financement d’un animal permettant une meilleure autonomie.
  5. L’aide à l’aménagement du logement : cette aide sert à l’aménagement du logement d’une personne handicapée ou de la personne prenant soin de la personne handicapée.

 

Les frais de déménagement peuvent être pris en charge avec l’aide à l’aménagement du logement :

 

Aide à l’aménagement du logementTaux pleinTaux partiel
Travaux jusqu’à 1 500 €100 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans80 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans
Travaux supérieurs à 1 500 €50 % dans la limite de 10 000 €par période de 10 ans50 % dans la limite de 10 000 €par période de 10 ans

Si l’aménagement du logement est estimé comme trop compliqué ou trop coûteux à réaliser, il est également possible de demander une prise en charge des coûts de déménagement à hauteur de 3 000 euros par période de 10 ans.

Les conditions d’obtentions de la PCH peuvent être résumées en trois critères : 

  • Il faut résider de façon stable et régulière sur le territoire national (les séjours de plus de trois mois à l’étranger sont encadrés par des mesures spécifiques).
  • Il faut rencontrer une difficulté définie comme absolue pour réaliser une activité essentielle de la vie quotidienne (mobilité, entretien personnel, communication, tâches et exigences générales, relations avec autrui). On définit une difficulté comme absolue dès lors qu’une personne n’est pas en mesure d’assurer l’une de ces activités de manière autonome.
  • Il faut présenter une difficulté grave pour réaliser deux activités essentielles de la vie quotidienne (mobilité, entretien personnel, communication, tâches et exigences générales, relations avec autrui). Une difficulté grave signifie que la personne en situation de handicap rencontre de sérieux problèmes pour réaliser deux des tâches précédemment évoquées de manière autonome.

L’organisation de votre déménagement est susceptible de varier du tout au tout selon la nature et l’importance de votre handicap. Elle peut également varier en fonction de l’aide dont vous pourrez ou non bénéficier de la part de votre entourage, et des aides au déménagement dont vous pouvez disposez. Afin de ne rien laisser au hasard, la solution est d’en confier le bon déroulement à de vrais professionnels.

 

Comment trouver un logement adapté

La situation de handicap suppose de trouver un logement respectant diverses contraintes (plain-pied, présence d’un ascenseur, équipement adapté…) et donc d’anticiper sa recherche. Des aides à l’aménagement du logement existent :

  • Prestation de Compensation du Handicap (sous réserve d’accord de la MDPH) :
    Financement à 100 % pour la tranche de travaux prévus de 0 à 1 500 €, à 50 % pour la tranche de travaux prévus au-delà de 1 500 €. Le montant maximal accordé sur 10 ans n’excédera pas 10 000 €.
  • Subventions de l’Anah :
    Subventions possibles à hauteur de 70 % dans la limite de 8 000 € HT par logement, sous réserve d’accord, en fonction des adaptations prévues.
  • Subvention et prêt à taux zéro :
    Les personnes handicapées, locataires ou propriétaires, peuvent réaliser les travaux d’adaptation nécessaires pour demeurer dans leur domicile : travaux d’accessibilité de l’immeuble ou d’accessibilité et d’adaptation du logement.

 

Découvrez votre nouveau cadre de vie

Si vous en avez la possibilité avant de déménager, procédez à une deuxième visite de votre future ville ou de votre nouveau quartier. Multipliez les repères, vous n’en serez que plus serein à votre arrivée.

 

La meilleure façon d’organiser son déménagement reste encore de confier votre projet à un professionnel ! Que vous déménagiez à Grenoble ou à Lyon, la plateforme Movinga vous offre une réservation rapide et sans visite préalable, une prestation sur mesure et une tarification d’une totale transparence. Profitez dès maintenant d’un devis gratuit en ligne pour mieux estimer votre projet.