Chômage et déménagement : les conseils pour déménager sans emploi

Les résultats d’un sondage réalisé il y a quelques années par l’IFOP révélaient que les 3 sources principales de stress redoutées par les français étaient dans l’ordre le deuil, le licenciement et le déménagement. Déménager quand on est au chômage s’annonce donc comme un défi de taille à relever dans une période pleine d’incertitudes.


Sommaire :

– Déménager quand on est sans emploi, une épreuve pour beaucoup
– Chômage et déménagement ne font pas souvent bon ménage
– Quelles aides au déménagement pour les bénéficiaires du RSA ?


stress déménagementDéménager sans travail, une épreuve pour beaucoup

Emploi et lieu de vie sont deux éléments importants de notre identité sociale, de notre sentiment d’appartenance. Perdre l’un et changer l’autre bouscule en profondeur tous nos repères. Pour autant, chacun aborde ce moment à sa façon, en fonction de sa propre histoire, de ses craintes, mais aussi de ses espoirs.

Un déménagement choisi, avec la perspective qu’une meilleure vie nous attend ailleurs, peut être vécu comme une expérience positive et stimulante. La situation est plus complexe lorsque le déménagement est subi, quelle qu’en soit la raison. Dans les deux cas pourtant cette phase de transition exacerbe doutes et fragilités. Il faut apprendre à concilier une estime de soi potentiellement fragilisée par le chômage et la nécessité d’aller de l’avant et de s’ouvrir à un nouvel environnement.

En ce qui concerne la recherche d’emploi, un état des lieux de votre future région s’impose avant de déménager afin d’identifier les secteurs porteurs, les entreprises les plus dynamiques ou si nécessaire, les organismes de formation susceptibles de compléter vos compétences.

Pour ce qui est du déménagement, là-encore il est indispensable d’anticiper et de se poser les bonnes questions pour éviter de mauvaises surprises. Renseignez-vous, comparez et trouvez la solution optimale pour organiser votre déménagement.

Déménagement et chômage, les obstacles à surmonter

Déménager tout en étant au chômage est un challenge réalisable mais souvent difficile. Recherche d’un logement, frais de déménagement… Les aides pourtant se font rares.

Depuis 2014, le dispositif d’Aide au déménagement de Pôle-emploi a été supprimé et remplacé par une aide à la mobilité globale qui si elle contribue à financer les frais générés par la reprise d’un emploi ou d’une formation à plus de 60 kilomètres du domicile, ne rembourse plus les frais de déménagement quelle qu’en soit la pertinence.

Une prime au déménagement peut toutefois être versée par la CAF aux familles percevant l’APL ou l’AFL et ayant au moins 3 enfants, nés ou à naître, dont le plus jeune ne doit pas être âgé de plus de 2 ans.
Son montant forfaitaire tient compte de la composition de la famille. Pour l’année 2017, le montant plafond de la prime de déménagement est fixé à :

  • 978,82€ pour 3 enfants
  • 1060,39€ pour 4 enfants
  • 81,57€ par enfant supplémentaire

Quelles aides au déménagement pour les bénéficiaires du RSA ?

Il n’existe pas à proprement parler d’aide spécifique. Toutefois, l’Aide Financière Individuelle Déconcentrée (AFID), mesure exceptionnelle réservée aux bénéficiaires du RSA, peut être sollicitée. Elle permet le financement partiel ou total des frais engagés par le bénéficiaire pour réaliser un projet avéré d’insertion supposant dans ce cas précis une obligation de déménagement. Cette aide est conditionnée par l’existence d’un Contrat d’Engagement Réciproque (CER) et ne peut être allouée que sur prescription du référent unique RSA chargé de l’accompagnement du demandeur. Son montant maximal est de 1500€ par an.

Si vous devez déménager pour une réinsertion professionnelle, nous vous conseillons de contacter une association d’aide aux personnes pauvres pour savoir dans quelle mesure vous pouvez être aidé.
Par exemple, l’association Emmaüs s’engage à mettre à disposition un camion et deux personnes aidantes pour déménager un individu dit démuni.
Cette prestation pour un déménagement s’élève à 390 €, prix qui s’annonce avantageux par rapport au prix de certains déménageurs.
Il est bon de préciser que certaines associations s’engagent à verser une aide financière dont le montant peut parfois atteindre 400 €. Ainsi avec cette aide il vous est possible (même dans les cas les plus aggravants) de bénéficier de cette prestation et de retourner à la vie active.

Nul besoin d’ajouter davantage de stress à une situation déjà compliquée.

Chez Movinga, vous trouverez une équipe à votre écoute. Nous veillerons à ce que votre déménagement se déroule dans les meilleures conditions en vous garantissant des prestations de qualité adaptées à vos besoins et à votre budget.