Bitcoin et l’immobilier – Est-ce une bonne idée ?

Un bien immobilier rien qu’à vous et payé en monnaie virtuelle ? Encore marginal voire totalement inconnu sur le marché immobilier français, le phénomène du bitcoin commence à toucher d’autres pays et augure peut-être d’une véritable petite révolution ! De quoi s’agit-il ? Votre déménageur Movinga vous dit tout sur les cryptomonnaies et l’immobilier.


Sommaire :

1 –Un bref rappel sur le bitcoin et les cryptomonnaies
2 –Quelles implications sur le marché immobilier ?
3 –Faut-il faire confiance au bitcoin pour acheter une maison ?


Un bref rappel sur le bitcoin et les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ? D’abord et avant tout une grande famille ! On dénombrait pas moins de 1 469 variantes de cryptomonnaies à la fin de l’année 2017. Dont bien sûr la plus emblématique et la plus connue de toutes, à savoir le bitcoin.

Comme ses congénères, le bitcoin est en fait un système dématérialisé de transfert et de vérification monétaire. Sa particularité est de proposer une unité de compte sur un réseau complètement décentralisé, géré par les utilisateurs eux-mêmes (peer to peer), et sans aucune intervention d’une banque centrale pour réguler le cours de la monnaie. Émise en quantité limitée, la monnaie bitcoin peut aujourd’hui être utilisée pour effectuer toutes sortes de paiements en ligne, à partir d’une simple adresse mail. Son code open source garantit à tous une certaine transparence des transactions.

Un phénomène qui touche désormais l’immobilier

Les exemples de biens immobiliers achetés avec des bitcoins se multiplient dans le monde ces derniers temps. La tendance est déjà particulièrement marquée en Floride et notamment dans les environs de Miami : à la fin de l’année 2017, l’agence locale Redfin recensait déjà 75 biens ayant changé de main grâce à la magie des cryptomonnaies. Dont notamment une somptueuse villa à Coral Gables, cédée pour la modique somme de 1600 bitcoins… soit l’équivalent de 6 millions de dollars au cours actuel !

La révolution est également perceptible à Dubaï, où un promoteur vient de lancer le projet « Aston Plaza and Residences », qui proposera deux grandes tours résidentielles où les lots seront uniquement achetables en bitcoin. La ville de New York et quelques maisons de villégiature autour du prestigieux lac Tahoe en Californie ont également été touchées par la folie bitcoin.

Faut-il faire confiance au bitcoin pour acheter une maison ?

Le cours du bitcoin se caractérise par une volatilité totalement hors norme : la valeur de la cryptomonnaie a ainsi été multipliée par 20 au cours de l’année 2017, avant de chuter de 25% en seulement quelques jours. Si vous possédez une grande quantité de bitcoins, il peut donc être intéressant de les placer dans l’immobilier pour sécuriser vos gains tant que vous le pouvez encore ! A l’inverse, il serait extrêmement imprudent de vendre une maison en bitcoin : vous prenez le risque de perdre très rapidement une grande partie du produit de la vente.

Dans l’immédiat, l’utilisation du bitcoin pour l’achat-vente de biens immobiliers en France est théoriquement légale, mais peu attractive. La plus-value réalisée grâce à un investissement dans les bitcoins doit en effet être déclarée au fisc : vous serez redevable non seulement des cotisations sociales (17,2% depuis le 1er janvier 2018) mais aussi de l’imposition sur le revenu, qui peut atteindre 45% pour la plus haute tranche.