Aides au déménagement | Comment en bénéficier ?

Besoin d’aide pour déménager ? Pour alléger l’impact financier de votre changement d’adresse, vous avez le choix entre plusieurs dispositifs d’aides financières au déménagement. Cependant, et vous l’aurez sans doute remarqué au hasard de vos recherches sur Internet, il n’est pas évident de s’y retrouver, et nombre de résultats ne sont plus d’actualité. Les experts de Movinga vous proposent un tour d’horizon des dispositifs d’aides au déménagement qui s’offrent à vous pour financer votre changement de domicile.

Aide financière CAF, Pôle emploi et service public

Quand on perçoit des revenus modestes, déménager peut constituer un véritable gouffre financier. Rassurez-vous ! Selon votre situation, plusieurs aides peuvent venir soulager votre portefeuille :

Prime déménagement de la CAF

Ce dispositif de la CAF est réservé aux familles nombreuses bénéficiaires de l’APL ou de l’ALF. Cette aide au déménagement peut vous apporter jusqu’à 978,82 €.

Il s’agit d’une aide au déménagement pour financer votre transfert. Elle est versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF). Vous êtes en droit de la demander, si vous déménagez et avez au moins trois enfants à votre charge. Pour en bénéficier vous devez remplir, dans les six mois suivant votre déménagement, les trois conditions suivantes :

  1. Avoir au moins trois enfants à charge (nés ou sur le point de naître).
  2. Votre déménagement doit avoir lieu entre le premier jour du mois civil qui suit la fin de votre troisième mois de grossesse et le dernier du jour du mois précédent le deuxième anniversaire de votre dernier enfant.
  3. Avoir droit aux APL, ou à l’allocation de logement familiale (ALF) pour votre nouveau logement.

Fonds de Solidarité pour le Logement

Cette aide est accordée sur dossier par le conseil départemental aux personnes en situation de précarité financière. Chaque département dispose d’un FSL (Fonds de Solidarité Logement). Elle peut prendre la forme d’une aide financière pour un locataire cherchant un logement, une aide pour payer ses factures impayées ou encore rembourser les frais liés au déménagement. Le montant des aides dépend donc du département dans lequel le demandeur de l’aide se situe.

Aide à la mobilité de Pôle Emploi

Cette prime vise à soulager les dépenses liées à une recherche d’emploi à distance (entretien pour un emploi, formation éloignée du lieu de résidence …). Cette aide à la mobilité a été mise en place afin de rembourser la totalité ou une partie des frais engagés pour le déplacement, repas et/ou hébergement. La distance entre le lieu de résidence et le nouvel emploi, formation ou même concours doit être supérieur à 60 km et/ou engendrer plus de deux heures de transport aller-retour. Son plafond annuel est de 5 000 € par bénéficiaire.

Aide au déménagement d’Action Logement

Action Logement propose les aides LOCA-PASS qui se présentent sous deux formes. L’Avance LOCA-PASS et la Garantie LOCA-PASS. La première est une aide versée pour financer le paiement d’une caution d’un nouveau logement. Tandis que la Garantie LOCA-PASS est un remboursement des loyers impayés par le locataire auprès du bailleur. Cette aide peut s’étendre sur une période de neuf mois. Le locataire s’engage ensuite à rembourser les sommes avancées et cela sans frais, ni intérêts.

Aides au déménagement pour les salariés du privé

Les employés d’une entreprise privée peuvent eux-aussi bénéficier de certains dispositifs d’aides au déménagement. Les primes les plus fréquentes sont :

Mobili Pass

Ce dispositif est mis en place par l’organisme Action Logement. Il permet de financer les frais engendrés dans le cas d’une mutation professionnelle. Cette aide au déménagement est attribuée aux salariés d’une entreprise privé, non-agricole et embauchant au moins dix salariés. Il s’agit d’une aide au déménagement attribuée uniquement si le demandeur est contraint de changer de logement pour continuer à assurer son travail. Enfin la distance séparant votre ancien logement du nouveau doit être d’au moins 70 km.

Primes versées par l’entreprise en cas de mutation

Il peut arriver que l’employeur prenne en charge une partie ou l’intégralité du déménagement de ses employés. Il n’existe aucune obligation pour l’employeur quant à un financement d’une mutation, sauf si cela est prévu par la convention collective de l’entreprise. Cette aide au déménagement est ainsi attribuée au cas par cas. Enfin la convention collective de votre entreprise peut également octroyer des jours de congés supplémentaires payés afin de réaliser votre déménagement dans des conditions optimales.

Aides au déménagement pour les fonctionnaires

À l’image des salariés du privé, les fonctionnaires peuvent également bénéficier d’aides au déménagement visant à financer leur mutation.

L’aide à l’installation des personnels de l’État

Pour les nouveaux fonctionnaires, l’aide à l’installation des personnels de l’État (AIP) permettra de couvrir le premier mois de loyer, le coût d’un déménagement, les frais d’agence ou encore le dépôt de garantie. Afin de pouvoir en bénéficier, la demande doit être effectuée dans les 24 mois qui suivent l’affectation du fonctionnaire.

Le montant de cette aide au déménagement dépend en fonction de la région d’affectation du fonctionnaire. Il est de :

  • 900 € au maximum en cas d’affection dans une commune relevant d’une zone ALUR ou si le fonctionnaire exerce la majeure partie de ses fonctions dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • 500 € au maximum dans tous les autres cas.

L’indemnité pour frais de changement de résidence

Un agent de l’État peut également sous certaines conditions, recevoir une prise en charge de ses frais de déménagement. Il est important de noter que pour bénéficier de cette aide, le fonctionnaire doit être contraint à changer de résidence à la suite d’une nouvelle affectation dans une autre ville. Les frais engendrés par le déménagement sont pris entièrement en compte si les ressources de l’agent ne dépassent pas les 1 447,98 € brut par mois ou si celles du couple ne dépassent pas 5 067,94 euros brut par mois. Cette aide au déménagement est également calculée en fonction du volume de déménagement de l’agent.

La prime de restructuration de service et l’indemnité temporaire de mobilité

Afin de favoriser le déplacement des agents dans toute la France, des indemnités temporaires de mobilité ont été mises en place. Elles sont attribuées à tout agent acceptant un nouveau poste dans une zone géographique considérée comme étant peu attractive ou difficile à pourvoir. Le fonctionnaire doit s’engager à accepter ce nouveau poste pour une période d’au moins trois ans. Cette aide est plafonnée à 10 000 euros.

La prime versée aux militaires mutés

Les militaires sont particulièrement touchés par le déménagement. Entre les différentes promotions de grades, les changements de base ou les nouvelles affectations, les raisons ne manquent pas pour organiser un déménagement. Un militaire est en droit d’avoir la prise en charge de ses frais de déménagement. Les conditions de cette aide sont calculées en fonction des droits à cubage. Ce droit à cubage repose sur plusieurs facteurs, tels que l’ancienneté du militaire, sa situation familiale, le volume à déménager et une analyse du marché du déménagement.

Aides au déménagement pour les retraités

Par le versement d’une prime, certaines caisses de retraite ou caisses de retraite complémentaire viennent faciliter le déménagement des retraités. Parmi les plus connues figurent :

LIrcantec

Il s’agit d’une aide spécifique attribuée uniquement aux agents contractuels, à savoir les agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques. Cette aide ne concerne que les retraités contractuels. Une cotisation à un régime de retraite spécifique est appliquée durant la période de travail d’un contractuel. En effet, l’IRCANTEC est un régime à points et ces points sont obtenus et cumulés tout au long de la carrière d’un agent contractuel. Ainsi lors du départ en retraite, ces points accumulés servent de base au calcul de la pension octroyée.

La CNRACL

La caisse nationale des retraites des agents de collectivités locales (CNRACL) est la caisse de retraite de base des fonctionnaires. La CNRACL distingue deux différentes catégories de fonctionnaires : d’une part la catégorie des fonctionnaires actifs et de l’autre les fonctionnaires retraités sédentaires. Chacune de ces catégories dispose de règles quant au calcul de l’âge de départ à la retraite. La CNRACL s’engage à payer jusqu’à 90 % des frais de déménagement. Pour y être éligible, il faut cependant justifier d’un revenu inférieur à 1 041 € par mois ou 1 562 € pour un couple. L’option la plus judicieuse reste de se renseigner directement auprès de sa caisse de retraite.

 

Si vous ne savez pas si vous pouvez prétendre à une aide au déménagement, contactez Movinga. C’est l’assurance d’obtenir le tarif le plus juste grâce à notre réseau de partenaires et l’optimisation de nos trajets. Que vous déménagiez de Paris à Montpellier ou de Antibes à Toulon, n’hésitez pas à demander à l’un de nos conseillers afin d’être guidés dans les aides qui vous sont accordées.