Les astuces pour trouver un logement temporaire

C’est bien connu, la vie réserve parfois son lot d’imprévus. Il est parfois nécessaire de déménager en urgence et de trouver un logement temporaire. Que vous ayez besoin d’un pied-à-terre pour patienter avant la disponibilité de votre nouvelle résidence principale, ou tout simplement de passer quelques semaines dans une autre ville pour le travail ou les études, de nombreux motifs peuvent vous amener à rechercher activement un logement temporaire ! Mais comment se débrouiller, et vers quel type de formule se tourner ? Movinga vous guide pas à pas, afin que vous puissiez trouver la solution la plus adaptée à vos besoins dans votre recherche de logement temporaire.

Qu’est-ce qu’un logement temporaire ?

Le logement temporaire, par définition, est occupé pour une courte période : on estime généralement qu’un logement est temporaire si vous envisagez d’y résider moins d’une année, mais la durée est variable et peut n’être que de quelques semaines, voire de quelques jours.

La nécessité de trouver un logement de courte durée peut se manifester à plusieurs étapes de la vie :

- En cas d’achat d’un nouveau logement non immédiatement disponible. Si celui-ci est financé par la revente du précédent ou un prêt relais, une petite période de transition peut vous amener à passer quelques mois dans une location.

- Certains cursus de formations, de stages ou de missions professionnelles obligent à changer d’adresse et de ville pendant une courte période. Vous pourriez donc avoir besoin de trouver un logement temporaire pour faire face à cette situation.

- Un accident de la vie, un événement imprévu (séparation, perte d’emploi, etc.), voire un heureux événement comme une naissance ou un nouvel emploi peuvent vous contraindre à chercher plus grand ou moins cher en urgence, quitte à trouver mieux plus tard.

Attention ! Un logement temporaire n’est pas nécessairement un logement à durée déterminée.

une chambre dans un logement temporaire

Les différents types de logements temporaires

À la recherche d’un logement temporaire à Paris ou dans une ville de province ? La plupart des villes vous offrent un large éventail de formules, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Le meilleur type de logement temporaire dépend avant tout de vos besoins et de vos exigences.

- Le bail de courte durée est encadré par l’article 11 de la loi du 6 juillet 1989. Il vous permet de signer un bail de location classique d’une durée minimale d’un an (au lieu de trois ans), pour un logement vide. Pour être valable, ce bail doit mentionner précisément le motif de cette courte durée (mutation en attente, retraite imminente…).

- Le bail mobilité est un contrat de location de courte durée pour une période comprise entre un mois et dix mois. Il est réservé aux étudiants ou aux personnes en mobilité professionnelle, que ce soit dans le cadre d’une mutation professionnelle ou d’une mission temporaire. Il s’agit dans ce cas d’une location meublée, pour laquelle le bailleur ne peut demander aucun dépôt de garantie au locataire. Le propriétaire pourra réclamer un cautionnement, qui pourra être facilité par le dispositif Visale.

- La location saisonnière, normalement prévue pour des vacanciers, peut néanmoins être une option pratique et même compétitive en saison creuse. La durée maximale est de 90 jours.

- La location chez l’habitant, via des sites bien connus comme Airbnb, permet de négocier facilement une solution d’hébergement sur mesure, et ce en ville comme à la campagne. À réserver pour des besoins se limitant à quelques jours ou semaines.

- La résidence hôtelière cumule la souplesse d’un hôtel (pas de bail, réservation libre du nombre de jours souhaités...) et le côté pratique d’un logement, avec des appartements meublés et équipés permettant notamment de cuisiner vos propres repas. Il est possible d’y séjourner théoriquement aussi longtemps que vous le souhaitez. Au-delà d’un mois, n’hésitez pas à négocier des tarifs dégressifs si l’établissement ne vous les propose pas spontanément.

- Les hôtels restent la solution privilégiée pour ceux qui ont un besoin de logement temporaire se limitant à quelques jours. Au-delà, les inconvénients de ce mode d’hébergement vont vite vous sauter aux yeux, avec des tarifs dissuasifs et la nécessité de manger en permanence à l’extérieur.

- Les foyers de jeunes travailleurs sont réservés aux personnes seules ou en couple et âgées de 18 à 25 ans et parfois 30 ans. Ces établissements proposent des tarifs très compétitifs, et peuvent vous accueillir pour des durées allant de deux semaines à deux ans. Ce type de structure s’adresse prioritairement aux jeunes personnes en situation de précarité et/ou exerçant une activité professionnelle ou une formation. On peut cependant noter que certains de ces établissements accueillent également des étudiants ou des demandeurs d’emploi.

un contrat de courte durée pour un logement temporaire

Comment trouver un logement temporaire ?

La meilleure manière de trouver un logement temporaire dépend bien sûr du type de logement qui a su retenir votre attention. Pour un logement temporaire à Lyon, par exemple, vous pourrez vous tourner vers les meilleures ressources disponibles en ligne et éplucher les sites de petites annonces de location, les plateformes de location chez l’habitant ou encore les comparateurs d’hôtels. Un effort minimal de recherche vous garantit généralement de trouver des offres intéressantes et à prix imbattable.

 

Vous vous trouvez en pleine période de transition ? Movinga tient ses équipes à votre disposition pour organiser votre déménagement vers un logement temporaire, et/ou vers un garde-meuble. Découvrez dès maintenant nos conditions incluant un tarif transparent, un devis sur mesure et de nombreuses options pratiques.