Aide à la mobilité de Pôle emploi : les informations essentielles

Jusqu’en 2014, les chômeurs indemnisés avaient la possibilité de toucher une aide de la part de leur agence Pôle emploi pour financer en partie un déménagement. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais l’aide à la mobilité Pole emploi peut néanmoins toujours vous rendre service dans de nombreuses situations, sans que vous ayez besoin de faire vos valises et de trouver un nouveau logement ! Nuitées d’hôtel, repas, frais de déplacement… Movinga fait le point pour vous !

Qu’est-ce que l’aide mobilité Pole emploi ?

L’ « aide à la mobilité » est un dispositif proposé par les agences Pôle emploi, au bénéfice des chômeurs inscrits qui doivent réaliser un voyage ou un déplacement loin de leur domicile dans le cadre d’une recherche d’emploi. Elle consiste en une aide financière, versée en complément de l’indemnité chômage habituelle, et son montant est loin d’être négligeable puisqu’elle peut atteindre 5 000€ par an au maximum.

L’aide peut couvrir les frais de déplacement, les frais d’hébergement et les repas, mais elle ne concerne que les déplacements de courte durée et sans changement de domicile. Pôle emploi ne peut donc pas vous accorder une aide pour un déménagement, même lié à un motif professionnel. Dans ce cas, renseignez-vous plutôt sur des dispositifs adaptés d’aide à la mobilité professionnelle, comme Mobili-Pass.

L’aide à la mobilité Pole emploi peut être sollicitée pour tous types de déplacements à vocation professionnelle ou professionnalisante. Vous pouvez par exemple demander à en bénéficier si :

- Vous allez passer un entretien d’embauche dans une ville éloignée.
- Vous vous rendez aux épreuves écrites ou orales d’un concours de la fonction publique.
- Vous allez suivre une formation, un stage ou une autre forme d’immersion professionnelle.

Qui peut en bénéficier ?

Attention, il ne suffit pas d’être inscrit à la recherche d’un emploi pour bénéficier automatiquement de ce coup de pouce ! L’aide à la mobilité de Pôle emploi est en effet soumise à des conditions de ressources. Peuvent y prétendre :

- Les chômeurs non indemnisés et percevant le RSA-socle.
- Les chômeurs indemnisés, sous réserve que le montant de l’indemnité soit inférieur ou égal au montant minimal de l’ARE, soit environ 28,80€ par jour en 2018.
- Les personnes ayant signé un contrat d’avenir.
- Les personnes non inscrites à Pôle emploi, mais remplissant les conditions de ressources et s’apprêtant à créer ou reprendre une activité.

Toutes les catégories de chômeurs (de 1 à 5) sont potentiellement éligibles à cette aide.

Quelles sont les conditions à remplir ?

L’aide ne peut être versée que si la distance entre votre domicile et votre destination (adresse de l’entretien d’embauche, lieu de convocation du concours, établissement de formation…) est d’au moins 60 kilomètres et/ou à plus de deux heures en voiture. Par ailleurs, il faut que l’emploi potentiel en lien avec votre déplacement soit au minimum un CDI ou un CDD d’une durée supérieure ou égale à trois mois. Autrement dit, il faudra convaincre Pôle emploi que le jeu en vaut la chandelle !

Vous n’avez pas d’obligation de résultat : si l’aide vous est accordée, elle sera versée dans tous les cas, que vous ayez décroché ou non le poste convoité ou votre concours. Il n’en va pas de même des jeunes en emploi d’avenir, qui seront dédommagés uniquement à l’embauche.

Montant et nature de l’aide

Les frais de déplacement sont indemnisés par Pôle emploi à hauteur de 0,20 € par kilomètre, ou par leur équivalent en bons SNCF. Les repas, quant à eux, ne sont couverts qu’à 6 € par jour maximum. Les frais d’hébergement, enfin, sont plafonnés à 30 € par nuitée. Ne comptez donc pas uniquement sur l’aide pour subvenir à vos besoins sur place !

Pour les déplacements qui se concluent par une embauche, l’aide pourra être maintenue jusqu’à un mois complet après la date de recrutement : un délai idéal pour prendre le temps de trouver un logement et d’organiser votre déménagement.

Comment soumettre une demande d’aide mobilité chez Pôle emploi ?

Dans la perspective d’un entretien d’embauche ou d’un concours, votre conseiller Pôle emploi va souvent vous proposer spontanément une aide à la mobilité. Si ce n’est pas le cas, contactez-le pour connaître les modalités exactes et vous faire communiquer le formulaire à remplir.

En cas de difficulté à obtenir un rendez-vous, il est possible de remplir votre demande directement sur votre espace personnel en ligne, et de scanner et télécharger les justificatifs demandés. Attention : la rubrique ne vous sera accessible que si les informations connues de Pôle emploi vous concernant vous rendent éligible à l’aide.